AMCA: Aide Médicale à l’Amérique Centrale

L’exemple d’une aide médicale longue et brillante

Von Franco Cavalli

Depuis sa fondation, il y a 30 ans, AMCA a mené à bien de nombreux projets dans toute l’Amérique centrale, surtout au Nicaragua. Au début, AMCA a surtout envoyé sur place du personnel volontaire, mais assez vite on a compris que le volontariat n’était pas le meilleur moyen pour résoudre des problèmes structuraux. De cette expérience l’organisation tessinois a donc appris que l’aide humanitaire est efficace seulement lorsqu’elle est planifiée à long terme, et lorsqu’on pense à améliorer les ressources locales. Depuis cette année AMCA est membre du Réseau Medicus Mundi Suisse.

L’exemple d’une aide médicale longue et brillante

(Photo: Amca)

 

Managua possède le seul hôpital pédiatrique du pays, « La Mascota ». C’est dans cet hôpital qu’en 1987 nous avons inauguré notre premier projet à long terme : la construction d’un service hémato-oncologique. Alors que dans les pays occidentaux près des deux tiers des enfants qui souffraient de cancer guérissaient, au Nicaragua ces enfants-là ne pouvaient tout simplement pas être soignés. Nous avons commencé à former en Suisse et en Italie des médecins, des infirmiers et des assistants de laboratoire. Ensuite nous avons rédigé en étroite collaboration avec nos partenaires des protocoles de traitement qui pouvaient être bien plus efficaces dans les circonstances locales.

Projets dans les hôpitaux

Aujourd’hui, dans cette station hémato-oncologique de l’hôpital pédiatrique La Mascota, environ 200 nouveaux cas de tumeurs enfantines sont traités chaque année.

Dans l’ensemble les résultats sont visibles : par exemple aujourd’hui on arrive à guérir environ 60% des enfants qui souffrent de leucémie lymphatique aiguë (ALL). Au début du projet près d’un tiers des enfants traités avec succès ne se représentait pas pour la thérapie de maintenance.  Pour cette raison, nous avons bâti une structure capable d’héberger les familles des enfants, et consacré une partie de nos moyens financiers pour couvrir leurs dépenses. Grâce à ces mesures le Drop-out est maintenant très réduit.

Photo: Amca

Accouchements et nouveau-nés

Il y a déjà longtemps que AMCA soutient trois Casas Maternas dans les régions montagneuses du Nicaragua, et cela fait déjà plus de dix ans que nous avons décidé de considérer l’hôpital pour femmes Bertha Calderòn (HBC) – où l’on comptabilise environ 11 mille accouchements par an – comme le centre de référence pour l’aide à la naissance. Presque toutes les mères proviennent d’un milieu social défavorisé, et sont souvent sous-alimentées, beaucoup d’entre elles étant encore adolescentes. Plus de 20% des nouveau-nés requiert d’un soin intensif. Nous avons renouvelé et équipé avec des instruments et des médicaments adéquats le service de néonatologie et pendant ce temps nous avons commencé une formation intensive du personnel sur place. On a ainsi introduit les respirateurs nCPAP, qui, dans plusieurs cas, remplacent avec succès l’intubation. Selon une étude réalisée deux ans après l’introduction de la nCPAP la mortalité a été réduite de 50% à environ 20%.

Toujours dans le domaine de la néonatologie, depuis trois ans nous avons activé un projet, réalisé en collaboration avec le Ministère de la Santé du Nicaragua, pour la création d’un réseau néonatal dans les 7 hôpitaux régionaux du Nicaragua. Cela a permis la formation à grande échelle de personnel sanitaire pour l’utilisation de la nCPAP et pour les techniques médicales de base en néonatologie.

D’autre part, au Salvador nous sommes en train de soutenir un projet pour l’amélioration du service de néonatologie de l’Hôpital de Santa Ana, dans une région où la mortalité néonatale et maternelle présente encore des taux très élevés.


Photo: Amca 

Le carcinome du col utérin

Le carcinome du col utérin est la maladie tumorale des femmes la plus fréquente dans toute l’Amérique latine, mais l’incidence la plus haute se constate en Amérique centrale.

Au cours des dernières années le nombre des cas a encore augmenté, mais entretemps de nouveaux systèmes pour diagnostiquer le carcinome du col utérin ont été développés qui, combinés, permettent le diagnostic du carcinome du col utérin en une seule séance.

Il y a cinq ans, en collaboration avec l'Union for International Cancer Control (UICC) et l’association non gouvernementale PATH, nous avons lancé un projet pilote où nous avons pu introduire ces nouvelles méthodes (Test rapide HPV et VIA).

Au Guatemala, toujours en collaboration avec PATH et une ONG locale, nous travaillons à un projet pour l’amélioration de la prévention du cancer du col de l’utérus dans les zones à haute densité de population indigène.

En plus de deux gros projets hospitaliers, AMCA soutient depuis plus de 20 ans l’école Barrilete de Colores, qui, de par sa position au milieu d’un des quartiers les plus pauvres de Managua, héberge 400 enfants de tous âges, du nourrisson au préadolescent. Non seulement nous nous occupons d’offrir une école maternelle, une crèche et une école primaire, mais aussi de procurer de la nourriture et un monitorage médical.

AMCA a depuis toujours soutenu la stratégie de projet qui se réfère au Twinning Model. Cela signifie que nous ne poussons pas les collaborateurs à utiliser notre technologie, mais que nous développons plutôt des solutions communes, à la mesure de leurs problèmes. On connecte ensuite ces solutions avec les institutions locales (hôpitaux, écoles, etc.) et avec les nôtres, de façon qu'entre les collaborateurs il y ait un flux d’information et un contact constant.

Une telle modalité de travail comporte aussi une diminution des coûts.


AMCA: Aide Médicale à l’Amérique Centrale
L’association pour l’Aide Médicale à l’Amérique Centrale est au Tessin un organisme public reconnu qui compte environ six cents membres.
Il y a aujourd’hui deux présidentes : le Dr. Marina Carobbio, conseillère nationale et le Dr. Patrizia Frösch.
Le prof. Franco Cavalli est directeur des projets.

Pour des plus amples informations : www.amca.ch

Correspondance: AMCA, Casella Postale 503, CH-6512 Giubiasco

Franco Cavalli

Franco Cavalli, Prof.
Chercheur sur le cancer renommée est directeur d’AMCA.