Fondation Terre des hommes, Népal

Community-based urban and rural nutrition projects

La situation sanitaire au Népal, et en particulier celle concernant les femmes enceintes et les enfants de moins de 3 ans, est préoccupante. L’escalade du conflit sévissant dans le pays depuis 1996 ne fait qu’aggraver cette situation, notamment par l’augmentation massive des déplacements de populations vers les centres urbains et la privation d’éducation.

Depuis septembre 2001, le projet vise à améliorer la situation nutritionnelle des mères et enfants en bas âge dans 7 quartiers (ou wards) de Katmandou et 4 communautés (ou VDCs) du district de Lalitpur, couvrant 70% des 26’000 foyers recensés dans ces deux zones. Une recherche initiale effectuée avant le démarrage du projet a souligné les faiblesses en termes de taux de consultation pré- et post-natal, de supplémentation en Vitamine A et en fer, de taux d’allaitement maternel exclusif et complémentaire, et des pratique de soins (care) des mères vis-à-vis de leurs enfants, notamment lorsqu’ils sont malades. Dès lors, le projet a choisi d’axer son intervention sur l’amélioration des connaissances, attitudes et pratiques des mères concernant les aspects liés à leur propre nutrition et à celle de leurs enfants de moins de 3 ans.

Pour ce faire, le projet agit sur trois niveaux complémentaires :

Systèmes de santé : augmenter la performance et l’accessibilité de centres de santé de proximité

Communauté : assurer un dépistage et un suivi de croissance, la référence d’enfants sévèrement malnutris à des structures spécialisées, la promotion et l’éducation à la santé, la mobilisation et l’organisation communautaire

Individuel : renforcer les pratiques de soins des mères vis-à-vis de leurs enfants en bas âge ; augmenter la confiance et l’estime de soi des mères par une écoute active et un accompagnement rapproché effectué par des promotrices de santé bénévoles du propre voisinage effectuant des visites à domicile.

Une évaluation externe de ce projet effectuée en août 2005 a confirmé que l’objectif de la première phase a été globalement atteint, avec des impacts importants en termes de gain de poids d’enfants ainsi qu’au niveau de la prise de conscience des mères par rapport à leurs droits à la santé. Elle a en outre permis de mettre en évidence l’importante mobilisation communautaire et l’ « empowerment » des mères autour de ce projet ; ainsi, ce ne sont pas moins de 400 mères totalement bénévoles qui se sont organisées et (auto-)constituées en association, portant littéralement le projet et assurant un ancrage populaire fort. Cette dynamique et les résultats positifs du projet sont à mettre au bénéfice de la recherche action effectuée en 2003 et des formations des mères promotrices de santé qui l’ont suivi, montrant les apports d’une approche psychosociale pour combattre les problèmes de malnutrition.

Les défis de ce projet dans sa 2° phase seront de consolider les acquis tout en augmentant progressivement la couverture géographique, et de développer des approches innovantes pour répondre aux besoins des populations déplacées par le conflit.

Pays, région: Népal

Période: Phase I de septembre 2001 à décembre 2005 ; Phase II de janvier 2006 à décembre 2008

Organisation suisse: Fondation Terre des hommes

Site web de l’organisation: www.tdh.ch

Contact: Ignacio Packer, ipa@tdh.ch

Partenaire(s): Urban Nutrition Project: Chhimeki; Rural Nutrition Project: RICOD (Rural Institution for Community Development)

Informations: Evaluation report on the community based nutrition projects in Kathmandu Metropolitan City and Lalitpur Districts of Nepal, Brenda Jenkins & Sharanda Panday, October 2005 ; Capitalization report of the Urban Nutrition Project Kathmandu / Nepal, Barbara Weyermann & Tdh Nepal, June 2005 ; Unravelling malnutrition : challenges of a psychosocial approach, Report by Barbara Weyermann / Terre des hommes Foundation & Sagun, Kathmandu, September 2003. (sous forme imprimée ;version électronique disponible sur demande)