Association Atelier des Enfants, Pérou

Croissance et développement collectif

Tous les enfants ne sont pas placés face aux mêmes chances de réussite. Naître dans un des bidonvilles de Lima ne constitue pas une condition favorable à l’accès à des services de santé adéquats ni à une formation, tant les problèmes sociaux et économiques s’y multiplient (grossesse précoce, dénutrition, échec scolaire, violence, chômage, etc.). Comment contrer ce cercle vicieux de la reproduction de la pauvreté?

L’association Taller de Los Niños a développé un programme d’accompagnement de la croissance et du développement des enfants du bidonville de Cantogrande. Depuis le centre de santé, le programme de croissance et développement collectif réalise des activités groupales pour travailler avec les pères et les mères d´enfants de 0 à 4 ans les thèmes de l´acceptation des nouveaux nés non désirés, de l´inclusion des enfants souffrant d´un handicap, de la stimulation précoce physique, émotionnelle et du langage, de la nutrition et de la santé, en profitant de l´expérience des bénéficiaires même.

La première intervention commence après la naissance en offrant une attention gratuite au nouveau-né et des soins à la maman. Ainsi, peut se mettre en place une dynamique de prévention. Ensuite, les activités «Peau à Peau» permettent de reconstruire les liens affectifs invisibles entre l´enfant et la mère, en particulier lorsque l´enfant n´a pas été désiré.

Le rôle des pères est stimulé afin de promouvoir leur participation active pour la nutrition et le développement des enfants. Les pères sont invités à vivre la paternité de manière groupale afin de renforcer dans le couple la conscience que l´homme peut être un appui et un support pour la femme dans les tâches domestiques et éducatives.

Les familles extrêmement pauvres, tendant à s´exclure des actions de prévention, sont abordées individuellement et progressivement invitées à participer à des activités collectives, lorsque leur crainte d´être jugées sur leur pauvreté s´estompe. Cette inclusion des plus pauvres permet également aux femmes de reconstruire leur condition sociale dans le bidonville et d´identifier avec d´autres mères, les possibilités de développement de leur famille.

Les mères adolescentes ont également un espace différencié, permettant de les inclure comme mères durant les activités de groupes mais aussi de leur céder un espace individuel comme femmes, en particulier, pour éviter de nouvelles grossesses. Les mères de ces adolescentes sont mises à contribution afin de construire des relations plus harmonieuses et éviter que les « adultes » ne happent l´enfant, privant ainsi la jeune mère de ses droits maternels.

Durant les diverses interventions, on réalise des activités de promotion de l´allaitement maternel, des processus d´alimentation complémentaire et des activités de stimulation précoce afin de pouvoir observer l´évolution du développement moteur. Ces rencontres collectives de partage permettent de travailler de manière transversale les sujets liés à la maltraitance contre les enfants et les femmes.

Le projet offre une attention à plus de 1,500 familles chaque mois et a permis la construction de liens étroits avec le secteur public. Ce projet a été intégré par les services de santé de l’Etat péruvien.

Pays, région: Lima, Pérou

Période: projet mis en œuvre dès 1995

Organisation suisse: Association Atelier des Enfants

Site web: www.atelierdesenfants.ch

Contact: José Ticon, jose.ticon@edu-vd.ch

Partenaire: Asociación taller de los niños

Informations: www.tallerdelosninos.org.pe