Laurent Guye a été élu nouveau président d’Enfants du Monde

Une vie au service du développement

Laurent Guye a été élu président du comité d’Enfants du Monde en décembre 2014. Il succède à Serge Chappatte décédé en juillet 2014. Laurent Guye a exercé des fonctions de responsable de programmes et de direction dans plusieurs institutions de coopération internationale, avant de devenir ambassadeur de Suisse au Kirghizstan jusqu’à sa retraite à fin 2013.

Une vie au service du développement

Laurent Guye, pourquoi vous engagez-vous pour Enfants du Monde?

 Jean-François Giovannini, membre du comité, m’a parlé d’Enfants du Monde: les réalisations positives sur le terrain, l’excellent travail du bureau à Genève, et l’atmosphère très agréable au sein du comité. Comme cela coïncidait avec le début de ma retraite, je me suis dit que c’était une bonne façon de prolonger mon engagement dans la coopération au développement. J’ai accepté la présidence pour honorer la mémoire de Serge Chappatte, un ami et un collègue de plus de 20 années.

Comment vous occupez-vous en dehors de votre engagement pour Enfants du Monde?

Je continue à vivre partiellement en nomade, entre Genève et la Sicile. J’ai également le désir de visiter à nouveau des pays parcourus il y a des décennies, et d’en découvrir d’autres. La montagne m’appelle à toutes les saisons pour l’escalade, l’alpinisme et la randonnée notamment. J’apprécie le temps passé avec mes proches, et mes anciens et nouveaux collègues.

Avez-vous des liens particuliers avec certains des pays d'action d'Enfants du Monde?

J’ai des liens très forts avec l’Amérique latine. J’y ai fait mon échange universitaire dans les années 1970 et j’ai été frappé par les inégalités, l’injustice sociale et la pauvreté. Ceci m’a poussé vers la coopération au développement pour faire changer les choses. A mon retour en Suisse, j’ai intégré la section Amérique latine de la Direction du développement et de la coopération à Berne.

Que diriez-vous pour convaincre quelqu’un de soutenir Enfants du Monde?

Enfants du Monde a déjà fait ses preuves et elle a un système de fonctionnement qui minimise les frais au sein du bureau à Genève. Les investissements financiers et les réalisations se font sur le terrain. De plus, Enfants du Monde est un interlocuteur reconnu dans le monde de la coopération au développement.

Retrouvez l’intégralité de l’entretien dans le prochain bulletin d’information qui paraîtra au mois de mars.