Programme


dès 8.30

Accueil: Café et croissants

 

Session plénière 1

9.10

Souhaits de bienvenue et introduction

9.20

Lecture
The Community is my University

Photos et extraits du livre de Selina Maphorogo et Erika Suter: le projet «Care Groups» dans le contexte de l’Elim Hospital, en Afrique du Sud, vu par quelques acteurs clés.

9.45

Carel IJsselmujden, COHRED:
Les enseignements du projet des «Care Groups»

Projet devant permettre à l’origine de mieux toucher les communautés voisines de l’Elim Hospital, les Care Groups ont exercé un impact en retour sur l’hôpital. Leur histoire met en évidence les champs de tension entre acteurs privés et acteurs officiels de ce projet de santé communautaire, tout en soulignant la nécessité, pour les donateurs de projets de développement, de faire preuve d’«endurance»; elle montre aussi l’importance d’individus comme Selina Maphorogo et Erika Suter, dont la force et la personnalité sont souvent décisives pour la réussite du projet.

10.05

Pause

 

Session plénière 2

10.20

Wápouni! Wápouni! La Médecine en Pirogue

Extraits du film de Philippe Souaille (2004): Community Health et prise en compte des méthodes curatives traditionnelles dans le bassin équatorien de l’Amazone.

10.40

Verena Wieland, Croix-Rouge suisse
Wápouni! Wápouni! Trouver un chemin à travers la forêt vierge…

Rôle et possibilités d’action d’une ONG suisse dans le travail avec des communautés pour la santé: un programme de santé soutenu par la Croix-Rouge suisse dans le bassin de l’Amazone, en Equateur, doit concilier les conceptions et besoins propres de la population autochtone et les conditions cadres du système de santé national.

11.00

Thomas Wendieuwo, Beat Stoll
«Nous suivons notre chemin. Mais peut-être pourrais-tu nous aider…»

Un représentant du «Comité de Développement» de Badoumwen, au Cameroun, en conversa-tion avec un médecin suisse: quel rôle peuvent jouer les organisations suisses dans l’accompagnement d’initiatives et de structures autodéterminées dans le domaine des soins de base? Quelles sont les erreurs à éviter?

11.30

Marcel Tanner, Institut tropical suisse
Ensemble pour la santé. Community Action for Health

Tentative de synthèse: mise en convergence des principaux messages de la matinée avec les ques-tionnements du symposium.

11.45

Discussion

12.00

Pause de midi avec buffet-lunch

13.15

Sessions parallèles

P1
all.-fr.

Alexander Schulze, Fondation Novartis pour le développement durable:
Développer l’autoresponsabilité – est-ce possible ou utopique?

Les initiatives communautaires doivent avoir un ancrage local pour avoir une chance de durer. Mais des programmes initiés ou encouragés «de l’extérieur» peuvent-ils faire l’objet d’une «appropriation» par la communauté? Expériences réalisées dans le cadre d’un projet de santé mené à l’échelle communale à Cinzana, au Mali.

Modération/facilitation: Thomas Vogel, Advimed, Genève

P2
all.

Vreni Vogelsanger, Fondation KOSCH:
Santé d’en bas – davantage qu’un vœu pieux?

Quand il s’agit de vaincre des hiérarchies ou l’idée d’un statut «inférieur» du «peuple», tout ne se passe pas toujours pour le mieux, même en Suisse. Que peut faire le mouvement d’entraide dans un pays riche – et où sont les blocages? Une tentative de jeter des ponts par-delà les clivages.

Modération/facilitation: Ruedi Spoendlin, Soziale Medizin, Bâle

P3
all.-angl.

Maja Hess, medico international:
«Nous voulons faire partie de la communauté!»

Les groupes socialement défavorisés et marginalisés sont-ils en mesure et en capacité de participer activement à la communauté? Comment envisager leur intégration autodéterminée? Com-ment, pour les organisations nationales et internationales, leur offrir un soutien qui soit émancipateur et non paternaliste? Les efforts déployés par des familles d’enfants gravement handicapés pour s’organiser, se faire une place dans la communauté et revendiquer leurs droits: «Los Angelitos» à Chalatenango, au Salvador.

Modération/facilitation: Helena Zweifel, Medicus Mundi Suisse, Bâle

14.30

Pause

 

Session plénière 3

14.50

Beat Stoll, IMSP Genève:
„La Communauté n’existe pas“

Que signifie «Community» et «Community based Health» dans différents contextes géographi-ques, sociaux, politiques, historiques et culturels? Le concept de «Community Action for Health» est-il judicieux et applicable partout?

15.20

Kate Molesworth, DDC:
Nepal: Community Action for Health dans une situation de conflit

Le «Rural Health Development Project» de la DDC démontre comme l’approche de «Community Action for Health» fonctionne même dans une situation de guerre civile et aide la population rurale à garantir les services négligés par l’Etat tout en participant à la reduction du conflit.

15.50

Mira Shiva, New Delhi, Inde:
Santé pour tous – développement d’en bas

Que peuvent réaliser les initiatives locales ou nationales issues de la base en matière de santé pour tous? Quelle est leur évaluation des bénéfices et des impacts négatifs éventuels des initiati-ves et programmes internationaux? Quelles sont les chances de succès des alliances et réseaux internationaux d’initiatives issues de la base tels que le «People’s Health Movement»

16.20

Synthèse et perspectives: 30 ans après la Conférence d’Alma-Ata, l’agenda international est de nouveau dominé par des approches «verticales» concentrées sur un secteur ou une maladie, tels les Objectifs du Millénaire ou le «Fonds Mondial». Où en est-on aujourd’hui avec la participation des communautés et la «santé d’en bas»?

16.40

Fin du symposium

 

Animation du symposium: Anne-Marie Holenstein