Non à l’initiative populaire fédérale "Financer l’avortement est une affaire privée"

SANTE SEXUELLE Suisse | PLANeS/SANTE SEXUELLE Suisse rejette l’initiative populaire fédérale « Financer l’avortement est une affaire privée - Alléger l’assurance maladie en radiant les coûts de l’interruption de grossesse de l’assurance de base » car celle-ci contrevient aux principes fondamentaux en matière de santé sexuelle et reproductive ainsi qu’aux droits qui y sont liés. En tant que faîtière suisse des centres de consultation en planning familial, grossesse, sexualité et des services d’éducation sexuelle, PLANeS/SANTE SEXUELLE Suisse s’engage pour l’accès à des services de qualité en matière de santé sexuelle et reproductive conformément aux principes de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) basés sur les droits humains fondamentaux. Ceux-ci, entre autres droits, visent à assurer à toute personne la possibilité de vivre sa sexualité de manière satisfaisante, sans coercition, discrimination et violence.(pdf)

bit.ly