En Tanzanie, les taux de cancer grimpent - pourtant, le centre de radiologie est inutilisé

Le traitement du cancer est complètement sous-financé

En Tanzanie, les taux de cancer grimpent - pourtant, le centre de radiologie est inutilisé The Guardian La nouvelle aile de l'hôpital Bugando dans la deuxième plus grande ville de Tanzanie est vide et abandonnée. Construite comme un service d'oncologie moderne, de nombreux patients atteints de cancer devaient y recevoir un diagnostic et un traitement adaptés pour ne plus avoir à endurer le trajet éprouvant et onéreux pour se rendre au centre thérapeutique de Dar es Salaam éloigné de 1000 km. Pourtant, les moyens financiers font défaut pour pouvoir embaucher le peu de personnel existant et faire fonctionner le nouveau service de radiologie. Une vraie tragédie au vu de l’explosion exponentielle du nombre de patients atteints de cancer. Désormais, en Tanzanie, plus de femmes meurent du cancer du col de l'utérus que lors de la naissance d'un enfant. (Photo: Direct Relief / Bugando Medical Center, Tanzania / flickr, CC BY-NC-ND 2.0)

www.theguardian.com

Abonner les nouvelles