Une approche globale dans la lutte contre les maladies chroniques

Les causes de décès les plus fréquentes à l'échelle mondiale sont les maladies chroniques comme les affections cardiovasculaires, le diabète ou le cancer. Des maladies pourtant négligées jusqu'ici par la politique mondiale de santé et de développement. Il est symptomatique que les Objectifs du Millénaire pour le développement n'en parlent même pas.

Mais les choses commencent à bouger: en Suisse l'organisme Santé Publique Suisse consacre une conférence au «défi global» que sont les maladies chroniques. Et les Nations Unies prévoient un sommet de deux jours sur les maladies non contagieuses en septembre.

Pour appréhender le phénomène de la montée globale de ce groupe de maladies, il faut aborder le contexte de la mondialisation. En l'espace de quelques années, le marché mondialisé a facilité pour de larges couches de population l'accès aux produits nocifs comme le tabac, l'alcool, les aliments prêts à consommer trop salés ou trop gras. Une situation qui doit être prise en compte dans les débats de l'ONU, selon la société civile active dans le domaine de la santé internationale.

Le réseau Medicus Mundi Suisse suit la thématique depuis plusieurs années. Diverses organisations affiliées sont en effet confrontées à la progression des maladies chroniques dans le cadre de leurs projets. MMS a déjà consacré deux numéros de son bulletin, une table ronde et un symposium à cette problématique. La visée est toujours globale: les maladies chroniques doivent être appréhendées à partir de leurs causes structurelles. Et il s'agit de prendre en compte les constats portant sur les déterminants sociaux en termes de santé. Pour lutter contre les maladies chroniques, il faut en outre intégrer leur prévention et leur traitement dans les services sanitaires de base, et renforcer les systèmes de santé.

C'est dans cette perspective que nous publions aujourd'hui un dossier en ligne qui vous permettra de retrouver des documents clés sur la thématique, sous une forme facilement accessible. En tant qu'organisation partenaire, MMS sera en outre présent par un stand et l'organisation d'un atelier à la conférence de Santé Publique Suisse qui se tiendra à Bâle les 25 et 26 août.

Martin Leschhorn Strebel Membre de la direction

Abonner les nouvelles