Priorités

La santé pour tous signifie que tous les êtres humains ont un droit au bien-être corporel, spirituel et social, et que les conditions doivent être rassemblées pour cela. Afin de mettre en œuvre les droits de l’homme à la santé, il faut une approche globale renforçant les systèmes de santé dans les pays en voie de développement et émergents, sans ignorer non plus les conditions sociales et économiques déterminantes en matière de santé. Dans tous les points essentiels que nous traitons, le droit à la santé joue un rôle clé. Avec la focalisation thématique, nous préparons à l’intention des membres du réseau, des sujets qui ont un sens pour eux et sur lesquels ils veulent agir ensemble.

Santé globale et la Suisse

Santé globale et la Suisse

Le droit à la santé signifie que chaque être humain a le droit de venir au monde et d’y grandir, de travailler et de vieillir sans que sa santé ne soit mise en danger par des actions influencées par l’homme ou par des circonstances influençables par des hommes. Ce droit doit être mis en application et protégé par chacun des États nationaux et par la communauté internationale. C’est la raison pour laquelle le Réseau Medicus Mundi Suisse s’est engagé pour une politique globale de la Suisse, active et solidaire en matière de santé. (Photo: High Level Meeting, New York, Juin 2016/ Carine Weiss, Medicus Mundi Suisse)

continuer
Santé sexuelle et reproductive et droits

Santé sexuelle et reproductive et droits

Le renforcement de la santé sexuelle et reproductive et des droits compris le VIH/Sida afférents est une question centrale pour améliorer sur le long terme la situation sanitaire des êtres humains dans les pays en voie de développement et émergents. La consolidation des prestations de santé sexuelle et reproductive et de ce qui permet d’y accéder améliore la situation sanitaire des femmes et des futures mères, des nouveau-nés et des enfants. Avec le renforcement de la santé sexuelle et reproductive, on met en place les fondements du développement social et économique des sociétés. (Photo: DFID-UK Department for International Development/flickr)

continuer
La pénurie des personnels de santé

La pénurie des personnels de santé

La pénurie de personnels de santé n’est pas spécifique à la Suisse; elle touche le monde entier. Mais elle frappe avec une dureté particulière les pays en développement, aux systèmes de santé déjà précaires. Les populations les plus pauvres en sont donc les premières victimes. (Photo: DFID-UK Department for International Development/flickr)

continuer
Les maladies chroniques: une épidémie globale

Les maladies chroniques: une épidémie globale

Le premier «Global Status Report» de l'OMS qualifie de «catastrophe rampante» les maladies chroniques telles que les affections cardio-vasculaires, le cancer ou le diabète. Actuellement ces maladies non contagieuses frappent massivement les pays émergents et en voie de développement: 80% des décès dus aux maladies cardio-vasculaires, au cancer ou au diabète se produisent dans les couches de population pauvres et défavorisées des pays émergents ou en voie de développement. (Photo: World Granny/flickr)

continuer