Depuis peu, ce sont les Roumains qui doivent pallier la pénurie de médecins en Suisse

Depuis peu, ce sont les Roumains qui doivent pallier la pénurie de médecins en Suisse Sonntagszeitung À la place des Allemands, ce sont des médecins roumains qui, depuis un certain temps, doivent boucher les trous en matière de personnel dans le système de santé helvétique. Le directeur du Réseau Medicus Mundi Suisse, Martin Leschhorn, critique cette pratique dans le Sonntagszeitung et demande à l'OFSP de former enfin suffisamment de personnel médical propre plutôt que de soustraire aux pays les plus démunis le personnel spécialisé dont ils ont expressément besoin. Manfred Zahorka du Swiss TPH soutient cette critique: «C'est injuste si les pays les plus démunis de l'UE prennent en charge les coûts de formation et si nous embauchons ensuite les médecins prêts.»

Download (f | 771.4 KB| PDF document)